Message intersyndical - version imprimable

 

Délocalisation de 12 unités INRA sur le plateau de Saclay

Information syndicale Mai 2017

 

Fin des travaux du Groupe de Travail Inter Centre (GTIC)

Ce groupe, créé par le comité technique de l'INRA en mai 2015, a été chargé d'élaborer un plan d'accompagnement détaillant l'ensemble des mesures ressources humaines lié au projet Saclay. Pendant ces travaux, les représentants du personnel des centres de Versailles-Grignon et de Jouy en Josas ont travaillé en intersyndicale CFDT CFTC CGT et SUD. Ils ont régulièrement tenu les agents au courant du déroulement du processus, en organisant des AG et en diffusant des communiqués.

Après un an et demi de travaux le plan d'accompagnement est à l'ordre du jour du comité technique du 16 mai.
Différentes garanties ont été obtenues :

- Pour les agents allant à Palaiseau, affectation garantie sur leur métier sans avoir à recandidater sur leur poste

- Pour les agents qui ne souhaitent pas aller à Palaiseau :

  • priorité sur les BPMP (postes proposés à la mobilité avec un certain « foisonnement ») d'Ile de France,
  • mise en place qu'une campagne spécifique de mobilité, avec obligation de résultat, au plus tard 18 mois avant le déménagement,
  • participation des services RH de l'INRA à la recherche de postes chez les autres employeurs potentiels (Université par ex.)

- Intervention de l'INRA en cas de carence manifeste en matière de transport, avec les autres employeurs du plateau,

- Création de places de Co-Working (poste de télétravail dans des sites non INRA) à proximité des sites actuels

- Possibilité de faire une semaine de 35h:50 sur 4 jours (si accord en Comité Technique),

- Définition d'effectifs planchers et cibles pour les unités se déplaçant à Palaiseau en adéquation avec leur projet scientifique

Mais des divergences demeurent notamment au sujet de l'organisation des cycles de travail (possibilité de faire 38h sur 4 jours), ou de l'attribution d'une indemnité financière ainsi que son montant à toute personne subissant la délocalisation qu'elle accepte d'aller à Palaiseau ou non. La préservation de collectifs existant reste une demande forte des représentants du personnel.

Nous demandons donc au personnel de rester mobilisé

afin que l'ensemble de nos revendications puisse aboutir.

 

Assemblée Générale le 27/04 à Grignon avec P. Mauguin

Depuis de nombreuses années, les représentants du personnels de Grignon demandaient la venue sur site du PDG de l'INRA, afin qu'il rencontre les agents concernés par la délocalisation sur Palaiseau. Contrairement à ces prédécesseurs, le nouveau PDG, P. Mauguin, a répondu présent ce jeudi 27 avril. Il devrait en faire de même sur le site de la rue Claude Bernard.
Nombre d'agents sont venus habillés de noir, apportant une plante en pot en rappel de la perte des terrains expérimentaux.

Malgré de beaux efforts de présentation du campus et du projet immobilier, la perception des agents peut assez simplement être résumée par la récente déclaration de Yves Meyer, mathématicien venant de recevoir le prix Abel, équivalent du Nobel, pour les mathématiques :
"Ce projet d'université Paris-Saclay, qui doit rapprocher des universités comme Paris-Sud à quelques grandes écoles telles que Polytechnique, Centrale ou l'Ensae, entre autres, n'est pas une demande qui vient des chercheurs. Pour moi, c'est un colossal gâchis d'argent et une insulte à la dignité de la vie de l'esprit. Tout cela pour atteindre une taille critique qui ferait remonter cette construction artificielle dans le classement de Shanghaï ! Quelle aberration !" (Le Figaro du 5 avril 2017).

Beaucoup d'interrogations persistent sur le coût du projet , 190 millions d'euros HT pour le bâtiment, sur le coût du déménagement dont on voit mal pour l'instant qui en supportera la charge, sur le choix du constructeur pour lequel un Conseil d'Administration spécial s'est réuni le 18 Avril à AgroParisTech, Conseil que les élus du personnels ont quitté en cours de séance pour protester contre la manque de clarté de la procédure !
Une dernière phase de validation technique des plans va maintenant se dérouler avant de soumettre cet été au vote des deux conseils d'administration de l'INRA et d'AgroParisTech le contrat les liant à ce constructeur et engageant le démarrage du projet. Les organisations syndicales maintiendront bien entendu leur mobilisation contre le déménagement lors de ce vote.

L. Hémidy a présenté le plan d'accompagnement des personnels. Les agents pointent leur impatience après plusieurs années d'inquiétude et beaucoup de frustration . Des mesures comme le télétravail font apparaître des risques d'inégalité de traitement entre agents. Une autre source d'inégalité par rapport aux autres agents de l'INRA est mise en avant concernant les avancements, évaluations (creux de publications) et concours, dans la mesure où le travail sera perturbé pendant au moins toute la période de déménagement et emménagement. Il en est de même pour les doctorants et les post-doctorants pour lesquels les moyens permettant la continuité de leur travail devront être anticipés.
La question des terrains expérimentaux est revenue à l'occasion de la présentation du projet scientifique. Même si le PDG a proposé de ré-ouvrir le dossier, en reconsidérant Grignon et la Minière, l'inquiétude est manifeste pour une partie des équipes qui perdent là leur principal moyen de travail.

Sur tous ces sujets, la période actuelle est décisive

Sur tous ces sujets, restons mobilisés !

Contact Syndicats

- CGT
cgt@inra.fr
Intranet : https://intranet.inra.fr/cgt/
Internet : http://www.inra.cgt.fr/

- CFDT cfdtinra@inra.fr
Intranet : https://intranet.inra.fr/cfdt/
Internet :http://www.cfdtinra.net/

- CFTC cftcinra@inra.fr
Intranet : https://intranet.inra.fr/cftc/

- SUD contactinra@sud-recherche.org
Intranet : https://intranet.inra.fr/sud-inra/
Internet : http://www.sud-recherche.org

Cet envoi est autorisé par la note de service 2003-36.
Si vous ne souhaitez plus recevoir les messages de notre syndicat national cliquez ici